logo

Choisissez l'art comme vecteur de communication et de bien être

Valorisez l'image de votre entreprise, votre identité, vos marques

Profil de l'artiste

Filaudeau Marielle

La Vraie Croix

Mobile :

Email :

Site internet :
http://www.artquid.com/marielle.filaudeau

Présentation de l'artiste

Image de présentation
Mon parcours :
Plusieurs années de cours du soir au Beaux-Arts m’ont donné le goût du croquis sur le vif : représenter ce que l’on voit, sans chercher, surtout, à reproduire le réel, mais plutôt à le traduire, l’exprimer, le suggérer… privilégier le mouvement, l’expression, le regard. Croquis de modèles vivants, mais aussi apprentissages autour du portrait, des portraits. Quelques essais avec l’acrylique , mais je me perds dans la couleur et lui préfère l’essentiel du trait.
Après 10 années de vie professionnelle bien remplie, je décide de reprendre les crayons plutôt que le chemin de mon expérience dans la formation. Redécouverte, nouvelles sensations ; je travaille les pigments dans les couleurs ocre et sanguine, brun rouge… je recherche et j’expérimente les techniques : crayons, sanguines, fusain, encre, pastels et aquarelle viennent s’ajouter à l’esquisse initiale ; le travail à l'eau donne de la profondeur au crayonné, l’anime d’une vie propre.
 
J’aime dessiner des visages car je peux y mettre toute mon émotion, et tenter de la partager. Ils expriment à eux-seuls tant de facettes du monde. Photos de voyage, regards qui m’interpellent, les sources d’inspiration sont nombreuses. Le thème des visages du monde s’est imposé : tant de différences dans les vécus, les origines, mais tant d’unité aussi dans l’humain. Je cherche à interpeler par le regard de l’autre, qui est aussi une partie du tout…
 
Du coté technique :
Pour la création de mes dessins, je progresse en plusieurs étapes, du sec au mouillé.
Le début se fait à sec, avec la disposition des pigments sur la feuille.
Je réalise ensuite une esquisse au crayon et au fusain.
Puis je progresse en utilisant et en superposant plusieurs techniques (crayons, pastels, encre, fusain, sanguine, aquarelle…).
Je mouille ensuite progressivement le dessin tout en choisissant les techniques en fonction du rendu souhaité, et en réservant des zones de blanc.
Le mouillé intensifie la profondeur du dessin, mais peut aussi diluer les pigments, le sec amène de la douceur et met en valeur le crayonné.
 
Mes projets :
Continuer à donner des cours de dessin pour tous les âges, j'aimerais aussi faire de l'illustration et pourquoi pas éditer… Une nouvelle exposition pour 2012…